« Elle remplace tous les mots vulgaires par des bip. Parfois, j’ai l’impression de vivre avec un buzzer. »

Carl a onze ans et, depuis qu’il est cloué à un fauteuil roulant, il vit seul à la campagne avec sa mère qui écrit, sans conviction, des romans à l’eau de rose et son mouton. Il ne va même  plus à l’école qui est bien trop loin de chez lui. Carl semble parfaitement heureux dans cette vie solitaire quand une réflexion de leur unique voisin amène sa mère à prendre une grande décision: déménager à Paris. Carl n’a aucune envie de perdre son mouton et sa liberté pour affronter le béton et les jugements des enfants sur son handicap. Mais, quand il arrive à Paris, les choses sont bien différentes de ce qu’il avait imaginé.

Enorme succès auprès de mes garçons qui ont huit et neuf ans. Ils ont ri comme des baleines tout au long de la lecture de ce roman moderne. Personnellement, j’ai adoré la mère et les illustrations intégrées au texte qui ne cassent pas le rythme de lecture. C’est parfait pour les handicapés de la BD dont je fais partie.

On avait déjà tous aimé « Tarzan, Poney Méchant » de la même auteure et je crois que je suis bonne pour acheter les tomes à suivre de celui-ci.

A lire sur un stade de foot ou au skate-park.

 

 

2 Replies to “« Elle remplace tous les mots vulgaires par des bip. Parfois, j’ai l’impression de vivre avec un buzzer. »”

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s