« On ne doit jamais donner raison à ce qui tente de vous détruire. »

Rose a été éduquée seule par sa mère, Brigitte, réunionnaise arrachée à sa terre pour venir repeupler la Creuse. Alors que Rose est jeune adulte, Brigitte disparait en lui laissant une lettre dans laquelle elle lui demande de ne pas la rechercher. Pas d'affinités entre ce roman et moi. Ma lecture a été gênée par …

« Parfois la vie subsiste par rémanence »

Albane a disparu quand sa soeur, Clelia, lui a volé les faveurs de son fiancé. Depuis, quinze ans se sont écoulés. Albane est devenue une célèbre pianiste. Clélia est mère de famille et préoccupée par ses amants. Jean, leur père, vieillit et perd la maitrise de son corps. Mona, leur mère, s'est noyée. Albane n'est …

« Les gens heureux ont plus de mal à échapper aux préjugés bien enracinés. »

Halte à la tyrannie du bonheur, aux trois kiffes par jour, aux journaux de gratitude et aux lunettes roses à travers lesquelles il faudrait voir la vie pour être socialement acceptable. La vie n'est pas faite que d'émotions positives et nier ses émotions négatives nous coupe d'une part essentielle de nous-mêmes et de ressources indispensables …

« Ici, on a une précarité collante. »

Entre octobre 2010 et novembre 2011, les corps de cinq hommes sont repêchés dans la Deûle, à Lille. La piste accidentelle est officiellement retenue mais le doute subsiste dans la population. L'auteur mène l'enquête et tente d'établir un lien entre les mouvements d'extrême-droite, très actifs à Lille, et ces morts inexpliquées. J'ai choisi de lire …

« rien n’est plus insupportable, une fois qu’on l’a, que la liberté. »

David, jeune américain, passe le temps dans le Paris d'après guerre en attendant le retour d'Hella, sa fiancée partie en Espagne pour réfléchir à l'avenir de leur relation. Au cours d'une soirée entre amis, il rencontre Giovanni et tombe sous son charme. Ce roman est le récit d'une passion amoureuse que les tabous de l'époque …

« le corps comme outil de travail restreint les possibilités. »

Pandorini, monstre sacré du cinéma français, vient de mourir. Les hommages se succèdent puis, la parole des femmes victimes du prédateur que tous savaient qu'il était sans en parler se libère. Le roman alterne retranscription d'articles de presse ou d'interviews parlant de ce qui est devenu "l'affaire Pandorini" et le témoignage d'une de ses victimes. …

« Il avait perdu le scintillement de sa vie. »

Loïc perd sa mère alors qu'il n'a que six ans. Greta, sa voisine, relate la vie de cet orphelin balloté entre un père alcoolique, une belle-mère qui le rejette et des grands-parents à l'équilibre précaire. Un livre triste dont l'espoir est absent. Pas de colère non plus. Juste une sorte de résignation très dérangeante. A …

« Sans la solitude, je me sens perdu. »

Comme j'en parlais récemment, j'ai décidé de déstocker, quoiqu'il m'en coûte, ma beaucoup trop importante réserve de tissus. Quoiqu'il m'en coûte puisque, cousant auparavant essentiellement pour de jeunes enfants, ma réserve est majoritairement constituée d'imprimés pour certains improbables. Mais je me suis promis à moi-même de ne pas faiblir. Cochon qui s'en dédit. Voilà comment …