« on ne sort véritablement du silence que lorsqu’on est entendu. »

Quand sa mère lui apprend qu'elle a été victime de viols perpétrés par son père quand elle était enfant, l'auteure décide d'enquêter sur le silence qui entoure toutes les victimes d'inceste. En interrogeant des victimes et des spécialistes du sujet, elle met en lumière le caractère systémique de l'inceste, noyau structurant du patriarcat. Une très …

« A ce rythme-là, il ferait presque passer Bukowski pour un coach de vie. »

A Strasbourg-Saint-Denis, Cobra, fils d'épicier portugais, a grandi en côtoyant les enfants bobos des artistes qui ont envahi ce quartier populaire. Et il s'est mis à se rêver musicien plus que d'une vie dans l'épicerie familiale. Alors qu'un énième échec est en passe de le faire renoncer, il rencontre Chérif, ancien producteur de Raï à …

« Elle voulait construire un exorcisme. »

Abel Bac, flic étrange et taciturne, est mis à pied suite à une dénonciation anonyme et sans que ses collègues en comprennent la raison. Enfermé chez lui, en proie à des insomnies, son équilibre vacille. Quand une artiste mondialement reconnue multiplie soudain les performances, Abel se sent intimement appelé par son travail, convaincu que l'artiste …

« Nos hontes s’étaient séparées »

Portrait de la mère de l'auteur. Très jeune soumise à la violence des hommes et de la société, elle a su se révolter pour aller vers une vie plus libre. Un très beau texte, comme toujours avec cet auteur. Juste et émouvant. A lire n'importe où et plusieurs fois si on veut. Extraits: "Quand j'étais …

« tout est si normal que tout me bouleverse »

Pour tenter de sauver leur amour, une femme met au défi son compagnon d'écrire un poème par jour. Défi relevé et poursuivi quand elle le quitte, quand elle revient, quand il part à son tour puis revient. Un très joli roman, doux et drôle. A lire à la montagne ou dans une grande ville. Extraits …

« seules deux routes s’offraient à ceux de son espèce: accepter ou souffrir. »

Anna a réussi à grand peine à s'extraire de son milieu modeste, est devenue pharmacienne et a épousé un beau parti. Sa vie entière est une lutte pour ne pas être démasquée et remplir parfaitement les rôles d'épouse et de citoyenne modèles qu'elle a endossés. Quand son fils de 18 ans est incarcéré pour avoir …

« toutes les confidences sont une sorte de manipulation. »

Vingt ans de conversations de femmes. Entre amies, entre inconnues, entre mères, de mère à fille. Sur le désir, le couple, la féminité, l'ambition, la maternité. Une écriture particulière visant à retranscrire l'oralité des échanges qui complexifie souvent la lecture. A lire un verre de bourbon ou de gin à la main. Extraits : "La …

« On ne collectionne que ce qu’on n’a pas. »

Christophe Boltanski se voit confier par une amie un album trouvé aux puces et regroupant 369 photomatons du même homme, Jacob B’Chiri, pris en 1973 et 1974. Fasciné par les clichés et les notes abandonnées dans l’album, l’auteur se met en quête de Jacob B’Chiri. Qui a été cet anonyme ? De quoi sa vie …

« Je suis morte deux fois. Avec ma sœur puis par ma mère. »

En pleine épidémie de Covid, Elisabeth veut absolument accompagner sa grand-mère dans ses dernières heures. Alors qu'elle attend que l'équipe médicale la laisse entrer dans la chambre de réanimation, Elisabeth se souvient de son enfance écartelée entre sa mère et sa grand-mère qui ne se parlent plus. Et le secret qu'elle a découvert sans oser …

« Le monde appartient à ceux qui s’en emparent. »

Après une rupture, Fausto part travailler dans un restaurant d'altitude. Il y rencontre Silvia, qui n'a pas le même attachement que lui à la montagne. À la fin de la saison, leurs routes se séparent. Un joli roman d'amour des femmes, de la nature et des hommes. À lire en altitude. Extraits : "un bref …

« les mères ne sont pas des femmes, elles sont beaucoup plus fortes. »

Journal imaginaire d'Euphrasie Artaud, la mère d'Antonin Artaud. Au fil des pages et des années, une femme qui cherche à sauver, à protéger, à retrouver son fils. Une lecture qui m'a souvent mise mal à l'aise. Comment prêter des pensées si intimes à une femme ayant réellement existé ? Euphrasie Artaud était-elle cette mère abusive, …

« L’identité comme continuité est une fiction »

Chaque matin, Nathan a la conviction que sa femme n’est plus tout à fait celle qu’elle était la veille. La forme du visage, une intonation dans la voix, la stature… Quand il fouille dans son sac pour trouver les preuves nécessaires à étayer son sentiment, Nathan découvre que le prénom de sa femme évolue lui …