Accessoires·Cousettes·Pour mes boys·Uncategorized

« A te regarder, ils s’habitueront. »

C'est la saison des carnavals. Et c'est la première fois que les enfants le fêtent à l'école. Le petit a l'autorisation de sa maîtresse de porter le costume qui lui plait. Son choix oscille donc naturellement entre divers super-héros et autant de super-méchants. Mais pour le grand, c'était une autre paire de manches. Il devait… Lire la suite « A te regarder, ils s’habitueront. »

Publicités
Lecture·Uncategorized

« Toutes les misères ont pour chef-lieu l’âme humaine »

Février 1933.  Vingt-quatre grands patrons sont sollicités par le parti nazi pour financer sa campagne. C'est le début du récit d'Eric Vuillard qui va sortir l'Anschluss de la grande histoire pour entrer dans le détail des petites histoires, drôles, tragiques, pathétiques, humaines, qui la composent. Je ne suis pas du tout une férue d'histoire. Il… Lire la suite « Toutes les misères ont pour chef-lieu l’âme humaine »

Dans mes carnets·Ecriture·Uncategorized

« Tout ce à quoi tu résistes persiste »

J'ai longtemps résisté à la tentation d'étaler mes carnets ici. Pour une seule raison. J'étais convaincue que ça ne présentait absolument aucun intérêt. Et je dois dire que je ne parviens pas à me défaire de cette idée. Néanmoins, je me suis aussi aperçue que je suivais sur Instagram plusieurs comptes qui avaient pour seul… Lire la suite « Tout ce à quoi tu résistes persiste »

Accessoires·Bébé·Cousettes·Enfants·Pour femme·Pour filles·Pour l'Homme·Pour mes boys·Uncategorized

« Vivre, c’est avoir des insomnies de joie »

De joie, non. Mais, des insomnies, ça m'arrive. Et la maison est froide le soir ou au coeur de la nuit. Alors, pour me tenir chaud, j'ai cousu ça: Grand plaid de dimension indéterminée cousu avec les tout petits restes de tissus dont je ne savais me séparer mais dont je ne pouvais rien faire.… Lire la suite « Vivre, c’est avoir des insomnies de joie »

Lecture·Uncategorized

« La solitude est l’état intrinsèque de l’homme »

Ethan Muller, riche héritier en froid avec son père, dirige une galerie d'Art à New-York. Il est contacté par le bras droit de son géniteur qui a découvert chez un locataire qui a pris la poudre d'escampette une oeuvre d'une ampleur et d'une puissance inédite: plus de cent mille feuillets A4 composant une immense toile… Lire la suite « La solitude est l’état intrinsèque de l’homme »