« je savais qu’une vie sans rire, sans choix et sans amour était une vie gâchée »

La narratrice vit dans un pavillon sans âme avec son petit frère Gilles et ses parents. Elle compare sa mère à une amibe tant elle s'efface sous les coups de son père, ogre passionné par la chasse. Un soir d'été, un accident fait basculer le fragile équilibre des enfants. Loin de se résigner, la narratrice …

« L’anéantissement est donc une forme de paresse »

Eva écrit à Franklin, son mari, chaque semaine. Dans chacune de ses lettres, elle décortique tous les éléments de leur vie qui pourraient expliquer que Kevin, leur fils de seize ans, en soit arrivé à tuer une dizaine de ses camarades dans son lycée huppé de la banlieue de New-York. Ce roman est une très …

« Les absents sont des trous dans nos coeurs. »

Au lycée, Brune a un coup de foudre amical pour celle que tous surnomment Brigitte. Pendant dix ans, Brune et Brigitte sont les meilleures amies du monde. Elles grandissent et aiment ensemble, chacune à leur manière bien différente. Quand elles ont vingt-cinq ans, sans que Brune en comprenne la raison, Brigitte disparaît de sa vie …

« Je peux vivre avec la terreur qui éclate trop souvent en moi, bouillante »

Fille d'avocats américains, l'auteure se définit comme opposée à la peine de mort depuis l'enfance. Raison pour laquelle elle choisit son premier stage d'avocate dans un cabinet spécialisé dans la défense d'accusés susceptibles d'être condamnés à la peine de mort. Un cabinet qui vient de défendre Ricky Langley, un jeune homme pédophile qui a tué …

« Le sentiment de l’avoir manqué m’empêche de respirer »

En 2015, le frère de l'auteure se suicide après des années de dépression. Ce livre est le récit de l'été qui précède et des mois qui suivent le décès de cet homme exceptionnellement sensible. Un récit touchant même si j'ai trouvé qu'il manquait d'universalité et donc de potentialité d'écho chez le lecteur. A lire l'été, …

« elle dit que je suis sa liberté »

Lors d'une soirée de jour de l'an, la narratrice, professeure fraîchement divorcée, rencontre Sarah, violoniste libre et passionnée. Les deux femmes se lient très rapidement, d'une amitié qui laisse place à la passion quand Sarah dévoile ses sentiments. La narratrice est subjuguée par la vitalité de Sarah et semble vivre un amour fou qui l'entraîne …

« Voilà comment s’orchestraient les oublis et les abandons »

Le père de l'autrice décède. Alors qu'il lui a imposé une enfance chahutée par la violence de son alcoolisme, elle devine sa fragilité et sa douceur. L'année qui suit le décès est l'occasion de raconter ce père et l'homme qu'il était. Un très joli texte sur le deuil et la famille. A lire sur les …

« En mode « blobfish sponsorisé » »

Carl, Miel et Orel vivent à Paris et sont passionnés de glisse. Dès qu'ils ont du temps libre, ils se retrouvent à "La planque", un vieux hangar abandonné. Quand ils apprennent que le hangar va être vendu, c'est la désolation. Ils unissent leurs efforts pour solliciter toutes les bonnes volontés, de la mairie au célèbre …

« Passé un certain âge tout le monde a peur des jeunes »

Leila a vingt-et-un ans et élève un petit garçon de trois ans avec Alex, son mari, violent et malsain. Au Pôle Emploi, elle rencontre Antoine, un jeune homme de dix-huit ans, complètement paumé, dont elle tombe follement amoureuse. Quand Alex apprend leur liaison, il réagit très violemment. Les deux amants s'enfuient et tentent de se …

« La peur était un mal plus terrible que la douleur »

A Vienne, en 1932, Wilhelm, journaliste ambitieux, rencontre la belle Almah, dentiste bourgeoise à l'esprit libre. Quelques années plus tard, la montée de l'antisémitisme les pousse à l'exil. Alors qu'ils espèrent rejoindre Myriam, la soeur de Wilhelm, à New-York, c'est la République dominicaine qui leur offre l'asile. Avec d'autres juifs du reich, ils fondent sur …

« Paris est bavard, et tu es un secret. »

Jeune étudiant en vadrouille à Paris à la fin des années 70, Samuel rencontre lors d’une soirée littéraire à Saint Germain des Prés (évidemment) l’incendiaire Isabelle. Elle a quinze ans de plus que lui et est mariée. Mais, évidemment, pour une française, toutes ces considérations n’ont que peu d’importance et elle lui propose immédiatement trois …

« l’enfer ce n’est pas les autres, mais c’est moi. »

BHL est en colère. Contre ceux qui ont bu les paroles des médecins sans les mettre en cause, contre ceux qui le "soûlèrent, encore et encore, avec leur fameux "jour d'après"" (moi aussi!), contre ceux qui ont vu dans cette pandémie un avertissement de la nature quant à notre mode de vie (mais que nous …