« Mon printemps est mort »

  Violette est gardienne de cimetière. Née sous X, blessée par un mari égoïste qui finit par l'abandonner, elle a vécu le pire des drames et s'est protégée en s'enfermant dans un quotidien solitaire et bien rodé. Quand fait irruption dans cette vie bien rangée un homme qui va tout bouleverser. "Changer l'eau des fleurs" est …

« C’est la solitude qui rend la douleur terrible »

Modesta naît le 1er janvier 1900. "L'art de la joie" retrace sa vie, de sa naissance dans une famille pauvre, à tous les sens du terme, à la fin de sa vie, riche, lettrée, aimée et heureuse. Quelle lecture pénible que ce roman... Dès les premières pages, le style de l'auteure m'a mise mal à …

« Personne n’a plus rêvé et moins agi que moi dans la vie »

Ca y est! Enfin! Juin a pris fin. Le pire mois de l'année avec décembre. Les deux mois où je voudrais pouvoir hiberner pendant trois semaines et me réveiller après les "festivités" qui me pompent le peu d'énergie qui me reste. A part courir de kermesse en spectacle et d'audition en goûter de fin d'année, …

« Une prolétaire présentant une affection hystérique aurait été un sujet de risée. »

1911. Ella est internée après avoir brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaille depuis l'enfance. John, bel irlandais mélancolique, l'aperçoit le jour de son arrivée. Charles, médecin passionné de musique, cherche auprès de ses patients un moyen de faire ses preuves. Ces trois personnes vont évoluer en parallèle et s'entrecroiser au cours …

« je suis envahie d’une rage qui ne m’abandonnera jamais »

Caitlin, douze ans, vit à Seattle avec sa mère, célibataire qui la délaisse pour travailler et subvenir à leurs besoins. Chaque soir, après l'école, elle attend que sa mère vienne la chercher au grand aquarium. Un soir, elle y rencontre un vieil homme dont elle se rapproche. "Aquarium" n'a pas démenti mon attachement à David …

« On ne devrait dire de soi qu’à ceux qu’on ne connaît pas »

Le narrateur retourne dans le Béarn, dans un monastère dans lequel il a été de passage quelques mois auparavant, pour passer du temps avec le Père Pierre sur qui il souhaite écrire un livre. Au fil des tournées, de paroisse désertée en paroissien égaré, le prêtre raconte la région et les vies qui l'ont traversée. …

« Celui qui n’a pas de cheval n’a pas de pieds »

Sibylle divorce et part vivre à Bordeaux avec son fils, adolescent en grande souffrance. Alors qu'elle même sombre, Samuel dérape lors d'une soirée. Se refusant à le laisser continuer à s'autodétruire, Sibylle décide de vendre la maison qu'elle a hérité de ses parents et d'emmener Samuel traverser à cheval le Kirghizistan. J'ai découvert un très …

« Droit dans le mur avec enthousiasme, c’était apparemment la devise d’Antoine Levasseur. »

Paul quitte Maud qu'il avait subtilisée à son ami Carl Denver. Confusément, il se convainc que Carl Denver, inquiétant cinéphile, dont il n'a plus de nouvelles depuis plusieurs mois, va prendre comme une offense personnelle cette rupture. Il l'imagine à ses trousses, prêt à l'éliminer et ne trouve pas d'autre issue que d'aller se cacher …