« Apprendre d’hier, vivre pour aujourd’hui, espérer pour demain »

A la maison, je ne m'occupe pas de faire les courses. Jamais. Je déteste ça et suis absolument inapte à cette tâche. Je n'ai quasiment pas franchi les portes d'un supermarché depuis plus de vingt ans et, quand ça m'est, presque accidentellement arrivé, j'ai oscillé entre la panique et la fascination face à l'ultra-abondance des …

« avoir un travail salarié ne décharge pas les femmes du travail au foyer »

Ce petit album décrypte quatre situations du quotidien communément acceptées par les femmes et, pourtant, inacceptables. La séduction, la sexualité, la vie de famille, le travail, les doubles journées (voir triples si on aspire un tant soit peu à conserver un tout petit peu de temps pour soi), tout est très justement décortiqué et analysé. …

« Ecrire c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. »

"Ecrire" est un recueil de cinq nouvelles. "Ecrire", la première d'entre elles, raconte le processus de création de Marguerite Duras et sa vision de ce qu'est l'acte d'écrire. A lire à la maison, devant la fenêtre qui donne sur le jardin. Extraits: "On ne trouve pas la solitude. On la fait." "Le doute, c'est écrire." …

« Vivre de cette façon, c’est vivre comme les immortels. »

Une terrible sécheresse contraint la population d'un petit village de montagne à fuir. L'aïeul, un vieil homme de 72 ans, ne peut suivre le mouvement, trop âgé pour marcher des jours durant. Il reste au village en compagnie d'un chien aveugle pour veiller sur un pied de maïs, unique espoir de grains à transmettre aux …

« Eprouvant dans ma chair le gouffre et la violence du monde »

Quel est l'héritage de Pierre Bourdieu? Comment sa pensée éclaire-t-elle encore notre rapport au monde? Sous les plumes, entre autres, d'Edouard Louis, Annie Ernaux, Didier Eribon et Pierre Bergounioux, la politique, l'école, l'amour et les rapports de classes sont pensés et retravaillés. Des sujets qui accaparent ma pensée au quotidien traités par des penseurs dont …

« Je sors rêver plus loin »

Le 25 août 2015, l'auteure, anthropologue française, est attaquée par un ours dans les montagnes du Kamtchatka. Elle raconte son parcours de soin et les frontières qui implosent entre règnes humain et animal, le mythe qui rejoint la réalité, les croyances ancestrales actualisées. J'ai ressenti à la lecture de ce livre un sentiment proche de …

« Celui qui meurt se transforme immédiatement en passé »

Bardur et son meilleur ami sont pêcheurs à la morue en Islande par nécessité et passionnés de littérature et de poésie dans leur coeur. Un jour, l'esprit accaparé par l'apprentissage de quelques vers du Paradis perdu de Milton, Bardur oublie sa vareuse avant de partir en mer. Submergé par une vague, mouillé, il meurt de …

« Car il ne faut pas idéaliser les oiseaux »

Une hirondelle marginale et un vieux livreur de glaces rongé par la solitude se trouvent réunis à la veille de Noël pour donner un peu de sens au monde qui n'en a plus vraiment. L'histoire, les mots et les images de cet album sont magnifiques. A lire (avec un mouchoir à la main) et à …

« Il faut retrouver le sens de l’unique »

Plus d'un an sans approcher de ma machine qui avait bien pris la poussière quand j'ai décidé de coudre ma robe de Noël. Dès sa sortie, j'ai totalement flashé sur la robe Magnolia de Deer and Doe. Oui, mais... je ne couds presque plus et c'est, évidemment, la version maxi-jupe qui me faisait de l'oeil …

« Elle trouve le bonheur juste à la lisière de l’insoutenable »

Julia, quatorze ans, vit seule avec son père depuis la mort de sa mère plusieurs années auparavant. Survivaliste, Martin éduque Julia dans l'idée que le monde extérieur est plein de dangers dont lui seul peut la protéger. Asservie par ce lien toxique, Julia va rencontrer Jacob, un jeune de son âge qui va la révéler …

« On peut s’endurcir contre toutes les formes de malheur (…) mais la main tendue d’un étranger vous liquéfie »

Je suis en ce moment un atelier d'écriture. La semaine dernière, le thème était "Une journée dans la vie d'un banc public" rédigé à la première personne et en moins de 3000 signes. J'ai écrit ça: Six heures. Je suis réveillé par un souffle glacé. En novembre, l’aube est encore loin et l’hiver rôde. Aldo …

« Désormais, le jour naît de la Terre. »

Uqsuralik, jeune inuit, est séparée de sa famille par une fracture de la banquise. Livrée à elle-même, elle va être confrontée à sa vraie nature, au froid glacial et aux esprits avant de trouver un clan d'adoption. Des chapitres courts et une alternance de prose et de poèmes permettent de découvrir un mode de vie …