« Sans la solitude, je me sens perdu. »

Comme j'en parlais récemment, j'ai décidé de déstocker, quoiqu'il m'en coûte, ma beaucoup trop importante réserve de tissus. Quoiqu'il m'en coûte puisque, cousant auparavant essentiellement pour de jeunes enfants, ma réserve est majoritairement constituée d'imprimés pour certains improbables. Mais je me suis promis à moi-même de ne pas faiblir. Cochon qui s'en dédit. Voilà comment …

« L’orage rajeunit les fleurs »

De mes années de couture frénétique, il me reste des piles entières de tissus qui prennent la poussière et se décolorent au soleil. Chaque fois que je passe devant, je me dis qu'il faut absolument que j'en fasse quelque chose. Puis, je repars travailler/accompagner les enfants quelque part/lire un livre. Parfois, je déplie un coupon. …

« Mes plus beaux souvenirs, ce sont ceux du futur »

Dans la vie, j'ai un métier plutôt austère. On peut dire que je ne m'amuse pas tous les jours. Cependant, quelques clients égaient mon quotidien. Par leur gentillesse, par leur côté décalé, par leur humour. La semaine dernière, un de ces clients-là a eu un bébé. Il fallait bien lui souhaiter la bienvenue. Pour ce …

« Apprendre d’hier, vivre pour aujourd’hui, espérer pour demain »

A la maison, je ne m'occupe pas de faire les courses. Jamais. Je déteste ça et suis absolument inapte à cette tâche. Je n'ai quasiment pas franchi les portes d'un supermarché depuis plus de vingt ans et, quand ça m'est, presque accidentellement arrivé, j'ai oscillé entre la panique et la fascination face à l'ultra-abondance des …

« Il faut retrouver le sens de l’unique »

Plus d'un an sans approcher de ma machine qui avait bien pris la poussière quand j'ai décidé de coudre ma robe de Noël. Dès sa sortie, j'ai totalement flashé sur la robe Magnolia de Deer and Doe. Oui, mais... je ne couds presque plus et c'est, évidemment, la version maxi-jupe qui me faisait de l'oeil …

« L’espace d’une vie est le même, qu’on le passe en chantant ou en pleurant »

Mon neveu vient d'avoir un nouveau petit cousin. Pour célébrer sa naissance, ma mère m'a demandé de lui coudre un désormais traditionnel tapis à langer. Alors j'ai obéi et j'ai cousu ça: Tapis à langer élu "meilleur cadeau de naissance" par moi-même déjà cousu tant de fois que je ne vous ferai pas l'affront de …

« Pour vivre, nous devons nous raconter »

Il y a fort, fort longtemps, à une époque où l'été n'était encore qu'un songe, Madame Devines-tu m'a gentiment suggéré de me remettre à la couture en me proposant un petit duo autour du gilet Monceau qu'elle avait, elle, déjà cousu avec brio. J'avais le patron sous le coude depuis 2013 (véridique)  et je me suis …

« Ces gens ne sauraient être intéressants dans la mesure où ils supportent le travail »

Mon fils doit donc être très très intéressant. Cependant, s'il ne s'accomplit pas pleinement à tenter de faire tenir son écriture sur les lignes ou à apprendre par coeur les tables de multiplication, il ne rechigne pas à travailler dans d'autres domaines. Alors, pour l'encourager à l'aube de cette nouvelle année où il devra aller …

« Vous ne pourrez jamais voir cette étoile comme je la voyais »

Il ne m'échappe pas que vous êtes peut-être lassés des tapis à langer qui pullulent par ici ces derniers temps. Mais je me défends de toute faute. Une pluie de bébés s'est abattue sur moi au mois de février (sans doute des parents macronistes) et je trouve que c'est un cadeau de naissance incomparable. Pour …

« La vie est autre que ce qu’on écrit »

Je ne m'étendrai donc pas sur les bonheurs de la naissance d'un bébé mais je me contenterai de vous dire que, pour la naissance du neveu d'une amie, j'ai cousu ça: Tapis à langer cousu maintes et maintes fois pour son côté pratique et durable. Seersucker japonais déjà cousu pour cette tunique et tissu bleu …

« Relire un livre qu’on a lu, c’est un ancien ami qu’on revoit »

Remplaçons ici le mot "livre" par le mot "patron"... et gardons en tête qu'il est certains amis qu'on a de bonnes raisons de ne pas revoir. Il y a environ trois ans, j'avais cousu une veste Gérard de République du Chiffon pour ma mère. Lorsque j'avais laborieusement recopié le patron, je m'étais dit que, tant que …

« Moi, je ne pourrais mourir pour personne »

Les nouveaux parents de ce bébé ont désormais quelqu'un pour qui mourir. Et pour fêter cette si belle façon de parler de l'éclosion d'une nouvelle vie, j'ai cousu ça: Tapis à langer de voyage déjà cousu moult fois et, notamment, là  ou là. Eponge "Ma Petite Mercerie". Double gaze japonaise. Je trouve que ce petit accessoire …