Lecture·Uncategorized

« Toutes les misères ont pour chef-lieu l’âme humaine »

Février 1933.  Vingt-quatre grands patrons sont sollicités par le parti nazi pour financer sa campagne. C'est le début du récit d'Eric Vuillard qui va sortir l'Anschluss de la grande histoire pour entrer dans le détail des petites histoires, drôles, tragiques, pathétiques, humaines, qui la composent. Je ne suis pas du tout une férue d'histoire. Il… Lire la suite « Toutes les misères ont pour chef-lieu l’âme humaine »

Publicités
Lecture·Uncategorized

« La solitude est l’état intrinsèque de l’homme »

Ethan Muller, riche héritier en froid avec son père, dirige une galerie d'Art à New-York. Il est contacté par le bras droit de son géniteur qui a découvert chez un locataire qui a pris la poudre d'escampette une oeuvre d'une ampleur et d'une puissance inédite: plus de cent mille feuillets A4 composant une immense toile… Lire la suite « La solitude est l’état intrinsèque de l’homme »

Lecture·Uncategorized

« Le hasard sourit aux gens préparés. »

Jules est un chien guide d'aveugle totalement dévoué à sa belle maîtresse, Alice. Que va t'il devenir maintenant qu'elle a recouvré la vue? Très clairement, ce roman ne changera pas votre vie et il y a même fort à parier que vous l'aurez oublié quelques jours après sa lecture. Le texte regorge de clichés et… Lire la suite « Le hasard sourit aux gens préparés. »

Lecture·Uncategorized

« Elle avait réussi à donner un sens à ma vie en la transformant en un bordel perpétuel. »

Georges tombe amoureux d'une femme pleine de fantaisie avec qui la vie n'a rien d'ordinaire. Pas de travail, pas d'école, pas de quotidien. Tout n'est toujours que fête et paillettes. Jusqu'au jour où la fantaisie se meut en folie. Comme pour beaucoup de romans que je finis par lire, j'ai croisé celui-ci un nombre incalculable… Lire la suite « Elle avait réussi à donner un sens à ma vie en la transformant en un bordel perpétuel. »

Lecture·Uncategorized

« Nul ne savait déjà plus de science certaine où commençait et où finissait la réalité »

José Arcadio Buendia et son épouse fuient leur ville natale après un drame et fondent Macondo, petit village totalement isolé en Amérique du Sud. Le roman raconte cent ans de cette famille. Depuis des années, je croise régulièrement ce roman et l'entends qualifié de chef d'oeuvre sans pour autant avoir envie de le lire. J'avais… Lire la suite « Nul ne savait déjà plus de science certaine où commençait et où finissait la réalité »