« seules deux routes s’offraient à ceux de son espèce: accepter ou souffrir. »

Anna a réussi à grand peine à s’extraire de son milieu modeste, est devenue pharmacienne et a épousé un beau parti. Sa vie entière est une lutte pour ne pas être démasquée et remplir parfaitement les rôles d’épouse et de citoyenne modèles qu’elle a endossés.

Quand son fils de 18 ans est incarcéré pour avoir frappé un policier, elle ne parvient plus à contenir les souvenirs de la violence qui a entaché son passé.

A lire avant une manif.

Extraits :

« Le propriétaire de la pharmacie, un homme proche de la retraite, avait pensé en la contemplant: cette jeune fille est faite pour nous. La vérité, c’est qu’elle s’était faite pour eux. »

« Les mots couchés sur le papier semblent provenir d’une autre source, bien plus profonde. »

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s