« seules deux routes s’offraient à ceux de son espèce: accepter ou souffrir. »

Anna a réussi à grand peine à s'extraire de son milieu modeste, est devenue pharmacienne et a épousé un beau parti. Sa vie entière est une lutte pour ne pas être démasquée et remplir parfaitement les rôles d'épouse et de citoyenne modèles qu'elle a endossés. Quand son fils de 18 ans est incarcéré pour avoir …

« On met une vie à guérir de sa famille. »

Dans cette autobiographie sociologique, Rose-Marie Lagrave retrace son parcours de transfuge féministe, de son enfance dans une famille nombreuse pauvre et catholique à sa retraite de directrice d'études à l'EHESS. Elle parle avec intelligence et simplicité de soumission de classe, de genre, de maternité et de vieillesse. Un très beau parcours et une réflexion enrichissante. …

%d blogueurs aiment cette page :