« Les réunions de famille sont détestables. On y voit tous les vices de l’humanité »

Giacomo, traducteur sarde installé à Marseille, rejoint son île pour assister aux derniers jours de sa grand-mère. L’occasion pour lui de retrouver les paysages et les personnages de son enfance, figés dans ce petit village dans lequel rien ne change.

Un roman mélancolique dans lequel se retrouveront facilement les déracinés de la Méditerranée.

A lire au soleil.

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :