« Dans ton visage d’homme, je chercherais mon fils »

IMG_6372

Anne s’est remariée avec Etienne, un ami d’enfance, après la mort en mer d’Yvon, son premier mari dont elle a eu un fils, Louis.

Etienne leur a apporté l’aisance financière dont ils étaient totalement dépourvus mais il n’a finalement pas réussi à tenir la promesse faite à Anne : aimer Louis comme son propre fils.

Après une énième altercation entre Etienne et le jeune homme, Louis part et ne rentre pas.

Anne va alors plonger dans l’attente de son retour.

Quel livre magnifique! L’écriture est sublime, toute en délicatesse, sans rien jamais de superflu.

Gaëlle Josse dit tellement bien l’amour d’une mère, la place d’un fils, la solitude et l’absence.

Une merveille!

A lire sous les embruns.

Extraits:

« Dans ces temps-là, je me disais que, peut-être, les courants froids et les vents contraires pouvaient être domptés, apaisés, évités. Et une autre voix murmurait, très loin en moi, qu’un jour les courants et les vents domptés, apaisés, se réveilleraient et viendraient demander leur dû. »

« Je voudrais retrouver notre unité première, rompue à la naissance, l’oeuf primordial à nouveau. Réparé, retrouvé, intact, le temps obscur et doux de l’inséparé. J’attends que mon fils me redonne vie, qu’il me fasse renaître, me réveille, me ressuscite. Alors, nous serons quittes. »

 

 

 

4 Replies to “« Dans ton visage d’homme, je chercherais mon fils »”

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s