Accéder au contenu principal

« Nous ne serons heureux {…} que lorsque nous n’aurons plus besoin les uns des autres »

IMG_1902-2.jpg

Myriam est une jeune mère de deux enfants qu’elle aime intensément et à qui elle s’est entièrement dévouée pendant quelques années. Mais Myriam a envie de reprendre sa carrière d’avocate. Ses enfants ne suffisent plus à son épanouissement.

Son mari et elle prennent alors la décision d’embaucher une nourrice pour palier leur absence. Louise, une femme discrète aux références solides, va progressivement envahir leur quotidien.

Je n’avais pas lu un aussi bon livre depuis bien longtemps. J’ai aimé l’écriture de Leïla Slimani, la finesse de son analyse des relations qui unissent les différents protagonistes et la justesse absolue de son style.

J’ai plongé avec délice et angoisse dans cette histoire dont on connait pourtant le dénouement dès la première page et je suis certaine que ce roman fera partie des livres qu’on n’oublie pas.

3 commentaires sur « « Nous ne serons heureux {…} que lorsque nous n’aurons plus besoin les uns des autres » » Laisser un commentaire

  1. moi aussi ce livre m’a hantée longtemps… et j’apprécie l’écriture et la finesse des descriptions des émotions
    je viens de lire (on a le temps le soir en rando!!!) son premier « dans le jardin de l’ogre », déjà une écriture ciselée mais je ne me suis pas attachée à l’héroïne

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s