« On ne collectionne que ce qu’on n’a pas. »

Christophe Boltanski se voit confier par une amie un album trouvé aux puces et regroupant 369 photomatons du même homme, Jacob B’Chiri, pris en 1973 et 1974.

Fasciné par les clichés et les notes abandonnées dans l’album, l’auteur se met en quête de Jacob B’Chiri.

Qui a été cet anonyme ? De quoi sa vie fut faite?

Un roman poétique et émouvant sur la singularité et la part d’intime en chacun de nous qu’il est difficile de partager.

A lire au Monoprix en attendant sa place dans la cabine.

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s