« On ne collectionne que ce qu’on n’a pas. »

Christophe Boltanski se voit confier par une amie un album trouvé aux puces et regroupant 369 photomatons du même homme, Jacob B’Chiri, pris en 1973 et 1974. Fasciné par les clichés et les notes abandonnées dans l’album, l’auteur se met en quête de Jacob B’Chiri. Qui a été cet anonyme ? De quoi sa vie …