« C’était comme si je n’existais nulle part. »

Fuyuko, correctrice free-lance trentenaire, mène une existence très solitaire.

Hijiri, sa seule amie, est aussi la personne qui lui procure son travail.

Déprimée par le chemin qu’a pris sa vie, elle sombre dans l’alcool.

Au hasard d’une sortie, ivre, elle fait la connaissance de M.Mitsutsuka, un professeur de physique qui ne la juge pas.

J’ai acheté ce livre pour son titre et sa couverture que je trouvais magnifiques. Le texte n’a pas surpassé cette première impression. Malgré une histoire émouvante, les dialogues m’ont beaucoup ennuyée et ont terni ma lecture.

A lire un verre de saké à la main.

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s