« l’espoir exaucé peut parfois décevoir. »

A la mort de son père, Justine, dix-neuf ans, prend conscience que sa mère, autoritaire et manipulatrice, l’a empêchée de créer un lien avec son père qu’elle a toujours trouvé faible et sans intérêt.

Elle entreprend d’apprendre à connaître cet homme dont elle ignore tout.

Un style très particulier que j’ai eu beaucoup de mal à apprécier.

A lire le dimanche de la fête des mères.

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s