« La fragilité est la pire des geôles. »

Ariane passe ses vacances en Grèce avec son mari et ses deux enfants. Ils rencontrent sur place une famille qui les invite à poursuivre leur séjour dans leur maison.

Chaque membre de la famille se trouve happé par une dimension de lui-même qu’il ignorait.

Une histoire vénéneuse écrite dans un style fascinant.

A lire face à la mer.

Extraits:

« Mes enfants me retenaient du côté de la vie, rendant impossible l’ultime renoncement. »

« L’histoire de chacun est une légende, qui s’invente selon les auditoires. »

« La solitude est notre condition. Seuls les fous pensent autrement. »

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s