« La honte, c’est de ne pas réussir à parler »

Le narrateur, autiste Asperger et normalien, raconte sa participation à l’émission « Question pour un champion ».

Il agrémente le récit de cette expérience de souvenirs de sa famille et de son enfance.

Un texte léger avec quelques très beaux passages qui expriment à merveille des émotions certainement communes à nombre de ceux qui se vivent différents.

A lire quand les autres regardent la télé.

Extraits:

« Le déclenchement de l’écriture est lié à la sensation intime de l’horreur. »

« Je me suis rempli la tête d’informations pour peupler ma solitude. Pour oublier l’essentiel, pour dompter l’absence et le chagrin. »

« Quand on ne peut pas parler, on construit des forteresses. Ma forteresse à moi est faite de solitude et de colère. Ma forteresse à moi est faite de poésie et de silence. Ma forteresse à moi est faite d’un long hurlement. Ma forteresse à moi est imprenable. Et j’en suis le prisonnier. »

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s