"La drogue comme révélateur de l'âme"

Le LSD et la Mescaline sont encore aujourd'hui associés aux années 60 et aux drogues récréatives. Pourtant, ces molécules psychédéliques ont fait naître, avec la psilocybine, de grands espoirs thérapeutiques pour traiter, entre autres, la dépression. Pourquoi les recherches scientifiques concernant ces substances sont-elles tombées aux oubliettes et comment, en France, ne pas passer à …

"La mort de celle qu'il a aimée lui donne l'espace de devenir quelqu'un"

Hamadi quitte Conakry avec toute sa famille. Il a onze ans. Son père est chirurgien et respecté. Sa mère est époustouflante de beauté et admirée. De sa vie, face à l'océan, il n'a connu que l'amour de sa mère dont il est l'enfant préféré et celui des domestiques qui l'ont toujours choyé. Arrivé en France, …

"Il y a toujours si peu d'évidence dans ce que je ressens."

La narratrice vit avec sa mère dans une cabane au milieu de la forêt. Tous les hommes qui faisaient partie de leur vie les ont abandonnées. Certains sont morts, d'autres non. Mais le deuil des vivants n'est pas plus facile que celui des morts. Pour survivre à toute cette violence, elles se replient dans cette …

"J'ai peur de façon imprécise"

"Consister à vivre" est le premier tome d'une trilogie. Ce qui interroge puisque ce premier tome ne compte que 160 pages. J'ai vaguement cherché un autre intérêt que celui financier à scinder un texte court (moins de 500 pages certainement) en trois ouvrages. Je n'ai pas trouvé. Dites-moi si vous savez. Mais peu importe. Christophe …

"Je me regardais vivre à outrance"

Des bribes de la vie de l'auteur. De courts chapitres relatant des souvenirs d'enfance, d'adolescence et de vie adulte. Des réflexions sur l'écriture aussi. Quelques phrases saillantes ont accroché mon attention mais j'ai surtout ressenti beaucoup, beaucoup d'ennui devant cet exercice égocentré qui n'apporte, à mon sens, rien au lecteur. Et pourtant, j'aime les auteurs …

"Tout pouvait ici commencer, une année, une existence, un récit."

Victor est nommé professeur de philosophie au lycée de Friville-Escarbotin, dans la Somme. Parisien d'adoption parce qu'il a réussi à s'extraire de la province dans laquelle il a grandi, il retrouve avec difficulté ce qui constitue un grand nombre de petites villes de France désœuvrées. J'ai beaucoup aimé ce roman doux-amer. Peut-être parce que je …

"Il faut apprendre à devenir paresseux"

La 25ème heure est un livre de conseils organisationnels qui vise à nous aider à gagner un peu de temps dans nos journées trop bien remplies. Au lieu de rejeter la technologie (comme lu dans cet ouvrage), les auteurs préconisent de la maitriser pour qu'elle nous soit utile. J'ai lu cet ouvrage en m'attendant à …

"On peut polir les mots mais pas les silences."

Alizia est élevée pour être jolie, pour que sa mère, Silvia, qui s'occupe seule d'elle, de sa soeur ainée et de son frère handicapé mental, soit fière d'elle. Un jour, elle rejette tout en bloc et part faire sa vie à Paris, loin de sa mère qui lui tourne le dos. Alizia rencontre le beau …

« ça faisait trop de bruit en lui ce bruit des autres »

Luky, Abdoul et Diego traversent ensemble leur année de seconde dans un lycée d'une petite ville de province. Les filles, les profs, le temps qui passe et l'enfance qui s'enfuie. L'heure des premiers choix surtout. Ce livre recèle une véritable tendresse. Ma propre adolescence m'est revenue en arrière-plan de la lecture et j'ai trouvé les …

« Elle croyait que le jour vaincrait la nuit, que la joie reviendrait. »

Julie a eu un travail, un mari qu'elle aimait et une petite fille, Charlotte. Jusqu'au jour où un "incident" a tout fait basculer et où elle a tout perdu. Son silence et sa peur l'ont enfermée en elle jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus s'appartenir. "Les fluides" raconte cette peine immense, la solitude et le …

« Les émotions se répandent bien plus vite que des arguments »

Jonathan Curiel, directeur adjoint des programmes de M6, dénonce une société où tout va trop vite. La politique, le monde de l'entreprise, les relations personnelles, tout lui semble marqué par le diktat de l'immédiateté. S'il est difficile de ne pas être d'accord avec l'auteur sur la relation que nous entretenons avec nos téléphones et la …

« Elle remplace tous les mots vulgaires par des bip. Parfois, j’ai l’impression de vivre avec un buzzer. »

Carl a onze ans et, depuis qu'il est cloué à un fauteuil roulant, il vit seul à la campagne avec sa mère qui écrit, sans conviction, des romans à l'eau de rose et son mouton. Il ne va même  plus à l'école qui est bien trop loin de chez lui. Carl semble parfaitement heureux dans …