« Dans les agressions sexuelles, redire, c’est revivre. »

Jean Farel, célèbre journaliste politique, est quitté par sa femme, Claire, essayiste reconnue, pour un professeur sans envergure.

Portée par le désir que son nouveau bonheur soit partagé, Claire impose à son fils Alexandre, brillant polytechnicien, étudiant à Stanford, d’emmener Mila, la fille un peu terne de son nouveau compagnon, à la soirée à laquelle il se rend.

Au cours de la soirée, tout dérape.

Le lendemain, Alexandre est arrêté pour le viol de Mila.

Alors que Jean ne s’intéresse qu’aux répercussions que l’affaire aura sur sa carrière, Claire est confrontée à la difficulté de soutenir son fils sans trahir son engagement pour le respect de la parole des femmes.

Un roman très juste.

A lire plutôt que de traîner en soirée avec de jeunes (et moins jeunes) cons.

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s