« Dans le domaine du pire, la vie m’a appris que rien n’est impossible. »

Plusieurs histoires composent ce roman. Toutes traitent de la place des femmes en Iran, pays natal de l'auteure. Si j'ai eu un peu de mal à apprécier le style de l'auteure au premier chapitre, j'ai été conquise par la puissance de sa narration sur toute la suite du roman. Incontestablement des mots qui me resteront …

« On met une vie à guérir de sa famille. »

Dans cette autobiographie sociologique, Rose-Marie Lagrave retrace son parcours de transfuge féministe, de son enfance dans une famille nombreuse pauvre et catholique à sa retraite de directrice d'études à l'EHESS. Elle parle avec intelligence et simplicité de soumission de classe, de genre, de maternité et de vieillesse. Un très beau parcours et une réflexion enrichissante. …

« En ce moment, tu te manques. »

Elle a un bébé et plus d'amoureux. Elle a des envies, des désirs, mais plus de temps. Tout est happé par la nécessité. Il y a la colère, la solitude et la culpabilité. Et puis aussi l'amour. Surtout l'amour. J'ai connu Samira El Ayachi en lisant son roman "Quarante jours après ma mort" que j'avais …

« C’est la solitude qui rend la douleur terrible »

Modesta naît le 1er janvier 1900. "L'art de la joie" retrace sa vie, de sa naissance dans une famille pauvre, à tous les sens du terme, à la fin de sa vie, riche, lettrée, aimée et heureuse. Quelle lecture pénible que ce roman... Dès les premières pages, le style de l'auteure m'a mise mal à …

« Il y a une fierté de domestique à devoir avancer entravées »

J'aime beaucoup Virginie Despentes mais je n'avais lu d'elle que ses romans. Lacune comblée avec ce petit traité féministe intelligent, savoureux et libre. L'auteure analyse avec beaucoup d'humour et de perspicacité le statut de la femme "lambda", les exemples pris dans le milieu de la prostitution ou de la pornographie n'étant que prétextes à extrapolation …

« Chacun raconte sa vie comme ça l’arrange »

Fin des années 60, entre Naples, Milan et Florence. Lila et Elena, amies depuis l'enfance, sont à présent de jeunes adultes. Elena, diplômée de l'Ecole Normale Supérieure, découvre le succès avec la publication de son premier roman et une vie de famille bourgeoise avec Pietro, jeune et brillant professeur d'université issu d'une grande famille italienne. …