« je suis envahie d’une rage qui ne m’abandonnera jamais »

img_0010.jpeg

Caitlin, douze ans, vit à Seattle avec sa mère, célibataire qui la délaisse pour travailler et subvenir à leurs besoins.

Chaque soir, après l’école, elle attend que sa mère vienne la chercher au grand aquarium.

Un soir, elle y rencontre un vieil homme dont elle se rapproche.

« Aquarium » n’a pas démenti mon attachement à David Vann. Sans détrôner « Désolations », de loin, mon préféré, « Aquarium », moins désespéré, est un très beau roman. La violence des sentiments demeure, le chaos qui en résulte aussi. La faiblesse de l’homme reste le pendant naturel de sa force mais, cette fois, l’espoir est encore possible.

A lire en succombant au charme des méduses.

Extraits:

« je suis envahie d’une rage qui ne m’abandonnera jamais car elle naît d’un vertige creux, en suspens. »

« je pense que les contes de fées nous attendent toujours, qu’on peut glisser à tout instant dans des forêts où rodent des loups et des voix, et croire en un monde d’ombres. Toutes nos peurs incarnées, les motifs et les formes dissimulées en nous soudain libérés. »

 

2 Replies to “« je suis envahie d’une rage qui ne m’abandonnera jamais »”

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s