Accéder au contenu principal

« Mieux valait mourir »

IMG_4987.JPG

Carthage. Petite ville paisible des Etats-Unis. Jusqu’au soir où Cressida, la plus jeune fille d’un avocat renommé de la ville, disparaît sans que son corps puisse être retrouvé.

Des traces de sang et un passé obscur accusent le caporal Brett Kincaïd, l’ex-fiancé de sa sœur. Est-il vraiment nécessaire de dépasser les apparences?

De Joyce Carol Oates, je n’avais lu que « Les chutes ». J’avais beaucoup aimé son style si particulier et sa façon d’écrire qui va bien au-delà des mots.

J’ai retrouvé la même force dans « Carthage ». Un roman qui pourrait être un polar mais va bien au-delà. La disparition et l’enquête ne sont que prétextes à disséquer les sentiments les plus enfouis et les plus sombres aussi.

Tous les personnages sont creusés, profonds. Chacun possède sa part d’ombre et son intensité particulière.

C’est un livre tout en nuances et subtilités.

Un beau roman.

5 commentaires sur « « Mieux valait mourir » » Laisser un commentaire

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s