Uncategorized

« La distance à sa propre mort n’a plus de théorie »

2017-06-10 17.22.03.jpg

La vie du narrateur, qui se présente comme l’auteur du roman, est éprouvée par le combat contre le cancer que mène sa femme. Alors qu’elle est en rémission, il rencontre une autre survivante du cancer et imagine le livre qu’il pourrait écrire, mettant en scène son amour pour ces deux femmes.

Le propos de ce livre est aussi fort qu’intime. J’ai beaucoup aimé « L’amour et les forêts » du même auteur et étais donc très enthousiaste à l’idée de découvrir son nouveau texte. Malheureusement, j’ai été gênée par le style aux innombrables ellipses et répétitions. Peut-être trop moderne pour moi.

 

EnregistrerEnregistrer

Publicités

3 commentaires sur “« La distance à sa propre mort n’a plus de théorie »

  1. Ohlala j’ai tellement aimé l’amour et les forêts que je n’ai pas osé, encore, lire autre chose de cet auteur. Je ne choisirai pas ce livre-là si je devais du coup.
    Tu as beaucoup lu finalement !

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s