« La vraie et seule liberté est intérieure »

Ancien travailleur social reconverti à l'usine par amour, l'auteur décrit ses journées de travail. L'usine qui absorbe tout, qui empreint le corps et l'âme et qui, paradoxalement, libère. Un récit poétique et délicat. A lire devant un steak. Extraits: "Reproche n'étant que projection Ce collègue ne peut être que moi Je le crains Une image …

« Les frontières blessent »

De 2016 à 2019, l'auteur a enseigné à Marseille, en SEGPA. Il y a découvert des enfants attachants aux histoires personnelles complexes. Des enfants à qui l'école aurait dû tout donner et qui n'en attendaient plus rien. Cet ouvrage est à la fois un partage d'expérience et une réflexion sur le rôle de l'école dans …

« Mourir sans mourir, voilà ce que j’aurais voulu »

Eprouvé depuis plusieurs années par la dépression, l'auteur est touché par la grâce alors qu'il effectue une retraite dans un monastère. Loin de souhaiter entrer dans les ordres, il cherche à mettre des mots sur son expérience en la confrontant à ce qu'a vécu son oncle Christian, frère franciscain, appelé par Dieu à trente-sept ans …

« Je peux vivre avec la terreur qui éclate trop souvent en moi, bouillante »

Fille d'avocats américains, l'auteure se définit comme opposée à la peine de mort depuis l'enfance. Raison pour laquelle elle choisit son premier stage d'avocate dans un cabinet spécialisé dans la défense d'accusés susceptibles d'être condamnés à la peine de mort. Un cabinet qui vient de défendre Ricky Langley, un jeune homme pédophile qui a tué …

« Le sentiment de l’avoir manqué m’empêche de respirer »

En 2015, le frère de l'auteure se suicide après des années de dépression. Ce livre est le récit de l'été qui précède et des mois qui suivent le décès de cet homme exceptionnellement sensible. Un récit touchant même si j'ai trouvé qu'il manquait d'universalité et donc de potentialité d'écho chez le lecteur. A lire l'été, …

« Voilà comment s’orchestraient les oublis et les abandons »

Le père de l'autrice décède. Alors qu'il lui a imposé une enfance chahutée par la violence de son alcoolisme, elle devine sa fragilité et sa douceur. L'année qui suit le décès est l'occasion de raconter ce père et l'homme qu'il était. Un très joli texte sur le deuil et la famille. A lire sur les …

« Je sors rêver plus loin »

Le 25 août 2015, l'auteure, anthropologue française, est attaquée par un ours dans les montagnes du Kamtchatka. Elle raconte son parcours de soin et les frontières qui implosent entre règnes humain et animal, le mythe qui rejoint la réalité, les croyances ancestrales actualisées. J'ai ressenti à la lecture de ce livre un sentiment proche de …

« Il me semble souvent que je t’aime »

Après avoir effleuré son père dans ses précédents romans, Édouard Louis lui consacre ce très court texte pour lui écrire tout ce qu'il n'a jamais su lui dire. Il décrit un homme sensible mais empêtré dans sa condition sociale. Une déclaration plus que l'acte politique auquel je m'attendais. A lire le dimanche. Extrait: "D'une manière …

« Le travail est une valeur de nazi de toute façon »

Le narrateur, musicien et étudiant en philosophie sans plus de succès dans l'un ou l'autre de ces domaines, vit aux crochets de sa compagne Carine, juriste, dans un studio à Montrouge. Au fil du temps, la cohabitation devient difficile et le couple prend la décision de rechercher un appartement plus spacieux. Leur dossier pêchant par …

« Si loin, si proches. Et la guerre entre nous. »

Daraya, banlieue de Damas. Dans cette ville, berceau du printemps syrien, sous les bombes depuis des années, des jeunes hommes ont le projet fou de sauver tous les livres ensevelis sous les décombres et de les rassembler dans une bibliothèque secrète tout en prenant la précaution de noter le nom des propriétaires sur la première …

« Tout t’étonne, te trouble, t’émeut ou te blesse, entretient en toi un permanent tumulte. »

Mi biographie, mi autobiographie, le narrateur se raconte après avoir laissé l'honneur à sa mère. Une mère qu'il ne connaîtra pas. Assoiffée de sens, de rêves et de culture mais prisonnière d'un quotidien qui la conduira à la folie. Dans une deuxième partie, l'auteur raconte la femme qui l'a éduqué, son parcours dans une École …

« Prononcer le mot « renoncement » laisse un mauvais goût sur la langue »

Mathias Malzieu, chanteur du groupe Dyonisos, découvre, alors qu'il est jeune, à l'apogée de sa carrière et plein de projets, qu'il est atteint d'une maladie potentiellement mortelle. Ce livre n'est pas un roman mais une sorte de journal intime de ces quelques mois de combat qui l'amèneront à la guérison. L'écriture est poétique, très métaphorique. …