« A ce rythme-là, il ferait presque passer Bukowski pour un coach de vie. »

A Strasbourg-Saint-Denis, Cobra, fils d’épicier portugais, a grandi en côtoyant les enfants bobos des artistes qui ont envahi ce quartier populaire. Et il s’est mis à se rêver musicien plus que d’une vie dans l’épicerie familiale.

Alors qu’un énième échec est en passe de le faire renoncer, il rencontre Chérif, ancien producteur de Raï à la dérive.

De la musique, de l’amour, de l’espoir et un peu de Paris. Un roman très agréable à lire et un Cobra dont on veut absolument savoir ce qu’il va devenir.

A lire dans la réserve de l’épicerie.

Extraits :

« L’illégitimité est un sentiment tenace qui vous pousse dans la gorge comme une tumeur. »

« Le corps marque toujours les signes de l’intérieur. Il se fait empreinte des douleurs intimes. »

« Les soirées Couscous Party fleurissent dans tout Paname. Soudain, il devient cool de se déhancher sur une musique de mariage dans un pays qui pratique l’islamophobie à haute dose. « 

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :