« L’espace d’une vie est le même, qu’on le passe en chantant ou en pleurant »

Mon neveu vient d'avoir un nouveau petit cousin. Pour célébrer sa naissance, ma mère m'a demandé de lui coudre un désormais traditionnel tapis à langer. Alors j'ai obéi et j'ai cousu ça: Tapis à langer élu "meilleur cadeau de naissance" par moi-même déjà cousu tant de fois que je ne vous ferai pas l'affront de …

« Pour vivre, nous devons nous raconter »

Il y a fort, fort longtemps, à une époque où l'été n'était encore qu'un songe, Madame Devines-tu m'a gentiment suggéré de me remettre à la couture en me proposant un petit duo autour du gilet Monceau qu'elle avait, elle, déjà cousu avec brio. J'avais le patron sous le coude depuis 2013 (véridique)  et je me suis …

« Relire un livre qu’on a lu, c’est un ancien ami qu’on revoit »

Remplaçons ici le mot "livre" par le mot "patron"... et gardons en tête qu'il est certains amis qu'on a de bonnes raisons de ne pas revoir. Il y a environ trois ans, j'avais cousu une veste Gérard de République du Chiffon pour ma mère. Lorsque j'avais laborieusement recopié le patron, je m'étais dit que, tant que …

« Je ne connaîtrai pas la peur car la peur tue l’esprit »

Cette fois, j'aurais dû avoir peur pourtant. Peur de retourner derrière ma machine comme si de rien n'était, peur de ne plus savoir coudre. Mais j'ai ignoré ces sentiments et... j'ai commis ça (on ne peut pas dire cousu): Deux petites trousses bien ratées (surtout une!). Pour l'anniversaire d'une amie, une trousse complètement ratée dans …

« Conquérir sa joie vaut mieux que de s’abandonner à sa tristesse »

Comme je vous en parlais dans mon article précédent, la maîtresse de mon grand avait demandé à ce que les parents accompagnant le carnaval portent également un costume fait-maison. Mon grand y tenait absolument. J'ai repoussé ce qui me paraissait être une corvée le plus longtemps possible mais il a bien fallu que je me …

« Vivre, c’est avoir des insomnies de joie »

De joie, non. Mais, des insomnies, ça m'arrive. Et la maison est froide le soir ou au coeur de la nuit. Alors, pour me tenir chaud, j'ai cousu ça: Grand plaid de dimension indéterminée cousu avec les tout petits restes de tissus dont je ne savais me séparer mais dont je ne pouvais rien faire. …

« La lucidité est la blessure la plus proche du soleil »

Depuis un certain temps, je ne couds presque plus. Je manque d'envie plus que de temps et aucun projet ne me motive réellement. Du coup, je m'interdis d'acheter de nouveaux tissus. Il me reste plusieurs coupons de mes années de frénésie couturière et je tiens à les écluser avant de faire de nouvelles emplettes. Ainsi, …

« Le présent seul est notre bonheur »

Pour la fête des mères, j'ai à nouveau sacrifié à ce qui tend à devenir une tradition. J'ai misé sur le cadeau fait-main. Comme les enfants de maternelle. Pour ma mère, j'ai cousu ça: Daisy de Citronille coupée en taille 44.  Plumetis bleu marine "Mamzelle Fourmi". Il a fallu s'astreindre à la sobriété pour plaire …

« La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent »

Dans cet article, je ne vais présenter que des merveilles. Mais des merveilles pour lesquelles je n'ai aucun mérite. La semaine dernière, j'ai reçu un paquet absolument incroyable. Madame Filante  coud et crochète des délices qu'elle partage sur son blog que je suis depuis des années. Si vous la connaissez, vous savez qu'elle participe aussi à …

« Le beau est ce qu’on ne peut pas vouloir changer »

Et le tissu que j'ai utilisé pour coudre le petit accessoire qui va suivre est si beau que je ne voulais ni le changer ni l'associer à rien d'autre. Je n'ai jamais cousu de Liberty pour moi. Je trouve ces tissus magnifiques mais, justement, un peu trop beaux pour moi. J'ai du mal à dépenser …

« Malheur à ceux qui vivent selon des modèles. La vie n’est pas avec eux. »

Il y a quelques semaines, ma belle-mère m'a offert quelques coupons de tissu qu'elle avait retrouvés en faisant du rangement. J'ai tout de suite eu envie de les coudre pour elle. Surtout un lainage que j'aimais beaucoup mais en quantité insuffisante pour y caser une quelconque paire de fesses. Après maintes cogitations pour lui trouver …

« Ne dis pas du mal de toi, les autres s’en chargeront »

Il y a quelques jours, comme je vous le montrais ici,  j'ai été très gâtée absolument sans aucune raison par Madame Graine d'Aby.  Quelques temps après, c'était son anniversaire. L'occasion de lui dire un petit "merci". Pour le faire, j'ai cousu ça: Une éternelle petite panière dans les chutes de ce sac et de cette robe. Et, pour …