« Ici, on a une précarité collante. »

Entre octobre 2010 et novembre 2011, les corps de cinq hommes sont repêchés dans la Deûle, à Lille.

La piste accidentelle est officiellement retenue mais le doute subsiste dans la population.

L’auteur mène l’enquête et tente d’établir un lien entre les mouvements d’extrême-droite, très actifs à Lille, et ces morts inexpliquées.

J’ai choisi de lire ce livre parce qu’une amie m’avait à l’époque parlé de la psychose qui entourait les soirées lilloises.

Très factuelle, à l’issue de l’enquête de l’auteur, le doute persiste.

A lire Quai du Wault.

One Reply to “« Ici, on a une précarité collante. »”

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s