« Le « sérieux », on savait ce que c’était, c’était la sévérité et très souvent la bêtise de l’autorité »

Du moine du Moyen-Age au coworker d’aujourd’hui, du pupitre au bureau couché, Pascal Dibie explore ces lieux et ces activités auxquelles nous consacrons tant de temps.

Fâchée avec le bureau depuis longtemps mais y passant malgré tout la plupart de mon temps, j’ai savouré ce livre drôle et passionnant.

A lire au bureau, planqué sous une pile de dossiers en retard.

One Reply to “« Le « sérieux », on savait ce que c’était, c’était la sévérité et très souvent la bêtise de l’autorité »”

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s