Accéder au contenu principal

« Mais c’est sans doute le cas de tous les jours de malheur : ils commencent comme tous les autres »

CVT_Les-garcons-de-lete_1696.jpg

Thadée et Zachée sont brillants. Thadée et Zachée sont beaux. Thadée et Zachée sont frères, fils de bonne famille et occupent leur temps libre à surfer. Un jour, un requin-bouledogue arrache la jambe du beau Thadée. Et la famille entière bascule dans la folie.

J’avais très envie de lire ce livre cet été. J’en avais entendu le plus grand bien et avais imaginé un polar familial un brin sordide.

Malheureusement, je n’ai pas du tout accroché au style de l’auteur et j’ai avalé les pages dans l’attente d’un rebondissement qui m’avait semblé promis dès les premières pages mais qui n’est jamais venu.

Le dénouement m’a porté le coup de grâce. Aussi inutile que ridicule.

Une vraie déception.

6 commentaires sur « « Mais c’est sans doute le cas de tous les jours de malheur : ils commencent comme tous les autres » » Laisser un commentaire

  1. Ah ben zut alors ! Je ne le mets pas sur ma liste de livres à lire alors.
    Moi j’ai lu récemment Songe à la douceur de Clémentine Beauvais et j’ai adoré l’écriture. Et puis Les oubliés du dimanche de Valérie Perrin qui m’a beaucoup plu aussi. Tu connais peut-être déjà …

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s