Enfants·Pour femme·Pour filles·Uncategorized

« Je n’ai jamais eu que l’âge du coeur »

Le grand avantage de ne pas se soucier de l’âge qui figure sur un acte de naissance, c’est l’immense champ des possibles qu’ouvre l’âge de la retraite et le temps libre qui va avec.

Ma mère a ainsi la chance depuis la rentrée de retourner sur les bancs de la Fac une journée par semaine pour y écouter des conférences tout en s’exonérant de la pression des examens. La combinaison parfaite!

Elle a pour l’occasion exhumé de sa collection un magnifique cahier en Liberty mais elle n’avait rien pour emmener ses crayons.

Qu’à cela ne tienne, je lui ai cousu une petite trousse pas du tout assortie:

img_0281

Trousse plate toute bête mais bien pratique

img_0275

Zip rouge « Ma petite Mercerie »

img_0276

Tissu extérieur Miaouw déjà utilisé pour sa robe de fête des mères img_0280

Doublure coton noir à pois rouges Bennytex.

 

Elle n’a plus qu’à travailler maintenant!

 

Publicités

13 commentaires sur “« Je n’ai jamais eu que l’âge du coeur »

  1. et l’âge du coeur encore pendant longtemps, c’est ce que je me dis tous les matins
    et elle doit être ravie d’être accompagnée par une de tes créations

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s