Accéder au contenu principal

« Tout ce à quoi tu résistes persiste »

J’ai longtemps résisté à la tentation d’étaler mes carnets ici.

Pour une seule raison. J’étais convaincue que ça ne présentait absolument aucun intérêt.

Et je dois dire que je ne parviens pas à me défaire de cette idée.

Néanmoins, je me suis aussi aperçue que je suivais sur Instagram plusieurs comptes qui avaient pour seul objet de montrer des pages et des stylos en pagaille. Sans mise en scène. Juste pour le plaisir de regarder des lettres danser sur le papier, de l’encre qui bave un peu et des ratures parfois. Souvent, je ne comprends pas les mots que je regarde. Mais je m’absorbe tout de même dans leur contemplation.

Alors, comme la tentation persistait, j’ai osé me lancer.

Aujourd’hui, je participe au lieu de me contenter de regarder.

Dans mes carnets de janvier, j’ai gribouillé ça :

IMG_0224

Pour le grand carnet qui me sert à noter tout ce qui concerne mon travail, la famille et la maison, j’ai découpé une couverture dans une page cartonnée d’un magazine Flow.

IMG_0225

A l’intérieur, j’ai gardé la liste des choses que j’ai faites dans mes journées et le souvenir ému d’une écriture encore mal assurée.

IMG_0232

J’ai collé quelques pensées et la carte d’une merveilleuse nouvelle annoncée.

IMG_0221

Et aussi les jolies cartes de celles qui ont pensé à me souhaiter une bonne année.

IMG_0231

J’ai conservé le souvenir d’une première fois,

Capture d'écran 2018-02-08 19.04.57.png

La liste des films vus…

IMG_0234

Et le souvenir de moments partagés.

IMG_0229

J’ai récupéré du papier partout!

IMG_0220 IMG_0235 IMG_0223

Pour le petit, qui recueille ce qui m’est le plus intime, j’ai découpé la couverture du dernier Flow.

IMG_0233 IMG_0222

J’ai écrit au kilomètre avec un beau stylo.

IMG_0227

J’ai collé et peinturluré comme si mes années de maternelle n’appartenaient pas à un lointain passé.

IMG_0219IMG_0226

J’ai précieusement conservé les plus précieux des mots d’amour et des visages ensommeillés.

IMG_0228

Voilà ces carnets de janvier qui contiennent si peu et tout à la fois.

On remet ça en février?

EnregistrerEnregistrer

13 commentaires sur « « Tout ce à quoi tu résistes persiste » » Laisser un commentaire

  1. Ils sont beaux tes carnets ! Je me demande toujours quoi faire de tous ses petits souvenirs, petits trésors de tous les jours… J’aime beaucoup ta façon de les relier.
    Et ensuite, tu les conserves longtemps ?

  2. Je suis ravie d’avoir choisi de passer lire ton billet !!! T’es carnets sont magnifiques, poétiques et doivent t’être si précieux ! Une question me traverse souvent quand je consigne mes petits souvenirs dans les miens : à quoi bon ? Et puis sans vraiment savoir pourquoi, je continue. Tu viens de m’apporter un bout de réponse sous forme d’une autre question : à quoi bon arrêter si j’ai envie de consigner ? Merci pour ton partage loin d’être sans intérêt 😘

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s