« Jamais la lucide logique ne comprendra la sombre folie »

A83ePFhS.jpg

Il y a dix ans aujourd’hui, tu m’enseignais la plus magistrale des leçons: tu m’apprenais la fragilité du souffle et emportais avec toi notre enfance.

Inutile de m’étendre sur ce que j’ai perdu.

Je le résume à Tout.

De mon paysage ont disparu l’insouciance, la joie légère et le désir.

Depuis dix ans, je ne ris plus du fond du coeur, je n’aime plus sans avoir peur. Ton absence a tout englouti.

Avec toi a sombré celle qui comprenait sans que je dise, celle qui connaissait les blessures qui jamais ne guérissent, celle qui me bouleversait de son silence. Celle qui, toujours et à jamais.

Combien de fois ne nous ai-je imaginées vieilles et tranquilles , jetant sur nos vies un regard cynique pour, au crépuscule de nos existences ne pas lever le voile sur nos fragilités.

Et comme je les hais ceux qui ignorent ma douleur. Et comme je les hais ceux qui veulent la comprendre. Elle est à moi. Férocement à moi. Et je la protège comme toujours j’ai rêvé de te protéger.

Tu es mon deuil impossible, ma solitude éternelle. La part de moi disparue à jamais.

 

7 Replies to “« Jamais la lucide logique ne comprendra la sombre folie »”

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s