Blabla·Uncategorized

« La sensibilité de chacun, c’est son génie »

2016-10-16 18.20.25 v2.JPG

 

Et si je décide de donner crédit à ce cher Baudelaire, je ne peux que vous confesser que mes enfants et moi sommes assez géniaux.

Si ma sensibilité vire souvent au handicap, voire même au pathétique, de belles choses s’expriment et de façon très différentes chez mes enfants qui ont en commun cette délicatesse.

L’aîné, particulièrement, porte en lui une poésie qui me chavire.

Nous préparions ce week-end de petits cadeaux, à partir de ces jolis vases trouvés chez Sostrene Grene, pour remercier les enseignantes d’avoir veillé sur eux depuis la rentrée.

Alors que  nous étions tous les deux, mon grand Feu Follet de six ans prononça l’inévitable : « Je ne suis pas sûr que le Père-Noël existe. Il n’y a que les livres d’histoires qui parlent de lui. Jamais les livres documentaires. »

Je me trouvais à la croisée des chemins.

Lorsque les enfants étaient (encore plus) petits, j’ai fait le choix de laisser une place au Père-Noël durant les fêtes de fin d’année. Je parle de choix parce que j’ai tout de même hésité, sensible aux arguments de parents qui élevaient leurs enfants dans la vérité et m’avaient raconté des histoires terribles dans lesquelles des enfants s’étaient sentis trahis par leurs parents, incapables pendant quelques temps de leur faire à nouveau confiance, quand ils avaient compris que ceux-ci ne faisaient qu’un avec l’homme en rouge.

Malgré tout, je n’avais pas envie de les priver de cette légende que je perçois aussi comme une façon de leur faire ressentir que les actes purement gratuits apportent de la magie au quotidien. Il ne tient qu’à nous de jouer, de temps à autres, au Père-Noël autour de nous.

Nous avons donc vogué tranquillement, improvisant au fil des questions pour tenter au maximum de préserver la magie tout en limitant le mensonge: non, les Pères-Noël dans la rue ne sont pas des vrais; non, le Père-Noël n’apporte pas plusieurs cadeaux. Il dépose une petite surprise au pied du sapin. Les autres cadeaux sont achetés par Papy et Mamie. Non, le Père-Noël n’annule pas sa venue si tu n’as pas été sage. Son don est un acte purement gratuit, sans pré-requis et je corrige toutes les personnes qui menacent mes enfants d’être privés de ce plaisir dès les premiers jours du mois de novembre.

Hier, j’ai donc simplement répondu à mon fils qu’il y avait des tas de choses qu’on savait ne pas exister au fond de nous mais auxquelles nous avions pourtant envie de croire pour saupoudrer de quelques paillettes notre quotidien. Et il m’a sagement répondu :

« Ca tombe très bien alors parce que j’ai vraiment besoin de magie dans ma vie en ce moment. »

Je n’ai aucun doute sur le fait que cet enfant saura encore longtemps emplir notre foyer de douce fantaisie.

Et vous? Père-Noël ou pas?

Publicités

14 commentaires sur “« La sensibilité de chacun, c’est son génie »

  1. Haaaaaa le dilemme… Ma fille la veille de Noel m’a posé la question fatidique: dis Maman, c’est les parents le Père Noel? Sincèrement je n’ai jamais raconté de mensonges à mes enfants, je n’ai pas cherché à entretenir la légende en inventant des trucs pas possibles (une de mes amies a quand même fait passer son beau-père pour un poivrot, parce qu’il avait dit à sa petite fille que le Père Noel n’existait pas). Alors je lui ai retourné la question. Ca a suffit pour la nuit. Ensuite nous en avons reparlé tranquillement. A 9 et 12 ans (elles n’y croient plus et heureusement), mes filles préparent toujours leurs listes au Père Noel avec plaisir et application et je les garde précieusement.

  2. Oh ton fils 💗!
    Alors au boulot, je propose aux enfants qui me posent la question fatidique, une réponse assez semblable à la tienne, je leur dis que je crois à la magie de Noël. Et c’est vrai, j’y crois!

  3. J’aime vraiment beaucoup ta philosophie du Père Noël ! J’aurais aimé avoir les mêmes idées que toi ol y a quelques années pour les faire rêver sans trop surjouer de cette légende. Bref, ici a 7 et 4 ans, les enfants y croient fort ! Mais j’appréhende les effets de la révélation à mon grand sensible !

  4. Alors ici les Père Noël dans la rue n’ont jamais été les vrais !
    Pas non plus de tonton ou de voisin déguisés…. le Père Noël on ne le voit jamais.
    Quand ma miss était toute petite j’avais la hantise qu’elle capte le truc un peu trop tôt sans pour autant avoir envie de lui raconter n’importe quoi. Depuis l’an dernier, JE suis prête (et même je pense qu’il serait temps) et ne serais pas déçue quand elle me posera la question … sauf que contre toute attente, à bientôt, 8 ans et bien elle semble encore y croire.
    Les catalogues arrivent (pfff déjà ???) et le sujet commence à tourner dans les cours de récré alors ça va peut être venir !

  5. Écris cette phrase pour t’en souvenir dans quelques années. On les oublie parfois avec la vie qui passe. Chez nous père noel! Quand venait la question, je leur disais que ce n’était pas un mensonge mais un secret de grand pour faire plaisir aux petits. Elles étaient fières d’être passées dans le camp des gardiens du secret!

  6. Comme toi, le père Noël m’a causé de grandes réflexions et comme toi, nous avons opté pour un faux choix. En gros, nous n’avons jamais parlé de cet être étrange qui nous vole la vedette quand il apporte LE cadeau tant rêvé et choisi avec tant d’amour, et pourtant, la vie, l’école, la caissière du supermarché, le monde quoi l’ont introduit chez nous. Il n’est pas central. On n’en parle pas des mois à l’avance mais il est là… et j’espère bien que mes enfants comprendront comme le tien qu’arrive un moment dans la vie où l’on choisit de mettre de la magie dans sa vie.
    Ton texte est très beau. Tu es une maman formidable, je n’en doute pas!!

  7. j’ai tellement aimé animer ce père noël ! ce type, il n’existait que pour faire plaisir à mon fils adoré, donc il était complètement légitime !
    (c’est pas tout à fait un hasard si ton ainé porte une poésie qui te chavire, je crois… )

  8. J’adore sa réflexion! Ici bientôt 8 ans, on lui a dit il y a peu de temps car il semblait s’interroger, et on l’avait également dit au même âge à sa soeur. Elle, avait pleuré, mais s’était bien vite calmée en comprenant qu’elle faisait partie de ceux qui détiennent le secret. Lui, c’est passé comme une lettre à la poste!

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s