« La vraie et seule liberté est intérieure »

Ancien travailleur social reconverti à l'usine par amour, l'auteur décrit ses journées de travail. L'usine qui absorbe tout, qui empreint le corps et l'âme et qui, paradoxalement, libère. Un récit poétique et délicat. A lire devant un steak. Extraits: "Reproche n'étant que projection Ce collègue ne peut être que moi Je le crains Une image …

« Tout est juste trop vide et trop plein en même temps. »

Clara, la petite trentaine, a un job pas hyper épanouissant mais qui lui permet de payer ses factures en parallèle de sa vie d'artiste, un toit et, surtout, beaucoup d'amis. Elle n'en est pas moins triste, engluée dans une dépression qu'elle ne peut pas soigner, faute de moyens et que ses amis, bien qu'ils la …

« Mourir sans mourir, voilà ce que j’aurais voulu »

Eprouvé depuis plusieurs années par la dépression, l'auteur est touché par la grâce alors qu'il effectue une retraite dans un monastère. Loin de souhaiter entrer dans les ordres, il cherche à mettre des mots sur son expérience en la confrontant à ce qu'a vécu son oncle Christian, frère franciscain, appelé par Dieu à trente-sept ans …

« Le sentiment de l’avoir manqué m’empêche de respirer »

En 2015, le frère de l'auteure se suicide après des années de dépression. Ce livre est le récit de l'été qui précède et des mois qui suivent le décès de cet homme exceptionnellement sensible. Un récit touchant même si j'ai trouvé qu'il manquait d'universalité et donc de potentialité d'écho chez le lecteur. A lire l'été, …

« La douleur revêt un caractère nostalgique »

"Fugitive parce que reine" raconte l'enfance de l'auteure dans une famille de la grande bourgeoisie parisienne auprès d'une mère bipolaire. La première partie expose cette vie fantasque et cabossée du point de vue de l'auteure et de sa soeur aînée quand la seconde partie se saisit du regard de la mère, de sa propre enfance …