Enfants·Guirlandes·Papier·Uncategorized

« Il faut porter en soi le chaos pour être capable d’enfanter une étoile dansante. »

Préambule: Attention! Photos pourries prises de nuit au smartphone… (C’est ça ou l’abandon de ce blog faute de courage pour prendre la moindre photo).

 

L’année 2016 est riche en bébés. Nous célébrons des naissances tous les mois et ce sont autant d’occasions de bricoler de petits cadeaux de bienvenue.

Malheureusement, lorsque la petite Olympe est née, je n’avais plus l’électricité dans ma chambre, seule pièce où je peux coudre. Impossible de sortir de jolis tissus. Et mon agenda étant plus que fort chargé, je ne voulais pas non plus différer le cadeau sous peine de lui souhaiter une bienvenue au monde pour sa majorité.

Alors, j’ai bricolé ça:

 

MOBILE 1

La grue étant le symbole de la longévité, impossible de passer au travers pour une naissance.

MOBILE 4

Pompons en lin irisé doré (Les coupons de Saint Pierre) que je gardais pour un projet grandiose depuis au moins deux ans. Il aura donc fini en pompons… No comment…

 

MOBILE 9MOBILE 5MOBILE 6MOBILE 7MOBILE 8

Grues en papier Origami Muji et perles La Droguerie.

MOBILE 10

 

Longue vie à Olympe!

 

Publicités

12 commentaires sur “« Il faut porter en soi le chaos pour être capable d’enfanter une étoile dansante. »

  1. Original et ravissant, voilà ce que ce mobile m’inspire !
    Je trouve que la naissance d’une petite Olympe justifie bien que ton lin irisé doré finisse en pompons 😉

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s