Cousettes·Pour l'Homme

Rien dans les mains

Depuis quelques mois (quand même), j’étais investie d’une mission. L’homme s’était rendu dans une boutique de tissu pour se choisir 3 mètres de coton dans lequel il souhaitait que je lui taille un pantalon de pyjama. J’étais on ne peut plus flattée. Cette initiative prenait place quelques jour après que je lui eu offert un premier bas de pyj et donc preuve qu’il appréciait vraiment son cadeau. Surtout que l’homme en question a la dent dure. Pas du tout le genre à sacrifier son confort nocturne pour m’encourager aveuglément dans mon hobby.

Malgré toute ma fierté, j’ai lavé et rangé soigneusement le tissu choisi mais de cousette point. J’ai attendu que l’homme s’impatiente ostensiblement et déambule à la maison avec un vieux pyjama troué pour ressortir son coupon.

 

 

Pantalon de pyjama Burda (pochette) en taille 54 (d’ailleurs, tout comme il semblerait que les couturières adeptes des patrons des créatrices tendances s´habillent toutes en max 40, elles sont aussi mariées à des hommes filiformes. Burda fut mon dernier recours).

Tissu pour le moins surprenant des Coupons de Saint Pierre.

Mais qu’est ce qui peut bien se cacher la??

 

Une poche! (Ou planque à gâteaux si vous regardez bien). Parce que l’homme aime les pyjamas avec des poches. Il avait même expressément demandé cette petite modification du patron ce qui a considérablement limité mon entrain. Pour tout dire, si Émilie ne m’avait pas envoyé hier soir entre 2 valises (merci encore Émilie!) son super mode d’emploi pour insérer des poches, je crois qu’il aurait encore traîné un bon moment avec sa loque.

Je ne sais pas si le challenge est réussi vu que les poches sont vraiment trop petites pour qu’il y entre la main mais qu’elles peuvent quand même contenir son iPhone… Allez, je dis que c’est bon! Bravo moi!

Pour finir, à toutes celles qui auraient été heurtées par l’absence absolue de raccord motifs, j’annonce solennellement que j’ai décidé de ne jamais en faire. Je ne pense à ça qu’une fois l’ouvrage terminé et ça me paraît totalement insurmontable. Je ne gagnerai donc jamais de concours de couture. Je file de ce pas faire le deuil de cette nouvelle vie qui aurait pu s’offrir à moi.

 

Publicités

Et vous en pensez quoi?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s