« Le rôle d’un conteur est de se tenir à la porte pour s’assurer qu’elle reste ouverte. »

Onze chapitres comme autant de confrontations à la mort de l'auteure en tant que rabbin ou en tant que femme. Des récits intimes ou réflexifs, drôles et bouleversants. Un très beau texte, délicat et émouvant, que j'ai beaucoup aimé. A lire en savourant d'être en vie.

« L’homme est face à face avec lui-même: je le défie d’être heureux… »

Dans cet essai qui peut-être tout aussi utile au thérapeute qu'au lecteur lambda, Irvin Yalom décortique la mort, l'angoisse, la liberté, l'isolement et l'absence de sens. Tout ce qui fait une vie. La lecture demeure aisée grâce à la ponctuation du propos par des extraits d'oeuvres de grands écrivains et philosophes comme Camus, Sartre, Kierkegaard …

« Je suis tellement choqué par les gens qui vous disent […] que le bonheur se décide »

(Rien que pour cette phrase que j'ai choisie en titre de mon article, je ne peux qu'aimer cet auteur) Dans ce récit, Emmanuel Carrère prête sa voix à des personnes dont la vie a été bouleversée par le deuil ou la maladie. "D'autres vies que la mienne", c'est l'histoire de Delphine, Jérôme et Philippe dont …

« Ma vie fut vaste et sauvage »

Mary, au crépuscule de sa vie et rongée par un énorme secret,  prend la décision, contre l'avis de ses enfants, d'aller vivre ses derniers jours sur l'île où elle a vécu plusieurs années durant sa jeunesse. Le lecteur découvre, dans des chapitres construits en parallèle, la vie passée et actuelle de la vieille femme et …