« Je m’évertuais à n’exister qu’à peine »

Anas, jeune professeur de Lettres, est atteint d'une tumeur au cerveau. Après plusieurs mois de traitements, il décide d'aller passer sa convalescence dans un petit village de Provence. Dans ce roman, l'auteur fait alterner le récit d'Anas qui se retrouve confronté aux préjugés des habitants du village dans lequel il pensait trouver un refuge et …