"Les âmes blessées se contentent de si peu, parfois."

Clémence est morte. Dans les semaines qui ont séparé l'annonce de l'arrêt des traitements et son décès, elle écrit une lettre à Mathieu, l'homme qu'elle a gardé dans son coeur tout au long de sa vie. Le thème d'un amour quasi-obsessionnel pour un homme qui brille par son égoïsme et sa lâcheté a quelque chose …