« Telle était sa punition: purger sa peine en toute liberté au prix de son existence toute entière. »

Antoine a douze ans lorsque, par accident, il tue son voisin de six ans. Le poids de la culpabilité le hantera sa vie entière et il acceptera cette vie même comme sa punition. Acheté totalement par hasard, au supermarché, parce que je me trouvais en rupture de livres à lire, j'ai beaucoup aimé ce roman. …

« Tout est beau chez les riches {…} même les pauvres »

A la fin de la guerre de 14, Edouard, riche et talentueux, est grièvement blessé en sauvant la vie d'Albert, qui s'estime comme un homme médiocre.  Ces quelques minutes de bravoure les lieront à tout jamais. Je n'ai pas eu envie de lire ce roman lorsqu'il est sorti. Les résumés que j'en ai entendus ne …