« Je me trouverai du côté du bec »

La mère de Sylvain Breuil est morte en lui donnant naissance, laissant son mari inconsolable.  Dix-neuf ans plus tard, Sylvain n’a célébré aucun de ses anniversaires et il a dû placer son père, précocement atteint de la maladie d’Alzheimer, dans une maison spécialisée. La bienveillance de son oncle et sa tante et l’amour que lui …