« Il faut retrouver le sens de l’unique »

Plus d'un an sans approcher de ma machine qui avait bien pris la poussière quand j'ai décidé de coudre ma robe de Noël. Dès sa sortie, j'ai totalement flashé sur la robe Magnolia de Deer and Doe. Oui, mais... je ne couds presque plus et c'est, évidemment, la version maxi-jupe qui me faisait de l'oeil …

« Moi, je ne pourrais mourir pour personne »

Les nouveaux parents de ce bébé ont désormais quelqu'un pour qui mourir. Et pour fêter cette si belle façon de parler de l'éclosion d'une nouvelle vie, j'ai cousu ça: Tapis à langer de voyage déjà cousu moult fois et, notamment, là  ou là. Eponge "Ma Petite Mercerie". Double gaze japonaise. Je trouve que ce petit accessoire …

« Rien n’a plus de valeur qu’aujourd’hui. »

Une amie fraîchement retraitée a le bon goût d'apprécier autant que moi les tissus à motifs. Pour gâter sa petite-fille, elle a eu la gentillesse de me demander de lui coudre une petite blouse. Et j'ai cousu ça: Tunique boutonnée déjà cousue 120 fois en taille 3 ans. Double gaze Miss Matatabi sur laquelle j'avais …

« La tolérance ne devrait être qu’un état transitoire. Elle doit mener au respect. Tolérer c’est offenser. « 

Cessons donc de tolérer. Enrichissons nous des différences des autres et respectons les. Et cousons des cadeaux aussi! Sous le sapin pour une de mes amies, j'ai cousu ça: Daisy de Citronille. Coupée en taille 38 pour un 38/40 du commerceDouble gaze Nani Iro chez Miss Matatabi Lin beige en doublure (faute de coupon trop …

« Le singe épargné par les crocodiles oublie trop vite que l’hippopotame lui a prêté son dos pour quitter la rivière. »

Cette année est riche en bébés. Et exclusivement des bébés de genre masculin autour de moi. Et le gros gros avantage des bébés, c'est qu'ils ne refusent pas de porter les tenues que je leurs couds. Je peux donc y aller sans retenue sur les imprimés que j'aime. C'est donc en rendant grâce au manque …