« Il y a une fierté de domestique à devoir avancer entravées »

J'aime beaucoup Virginie Despentes mais je n'avais lu d'elle que ses romans. Lacune comblée avec ce petit traité féministe intelligent, savoureux et libre. L'auteure analyse avec beaucoup d'humour et de perspicacité le statut de la femme "lambda", les exemples pris dans le milieu de la prostitution ou de la pornographie n'étant que prétextes à extrapolation …

« Ce n’est pas parce que tout le monde le fait que c’est raisonnable »

Quel plaisir de retrouver la bande à Vernon, gourou malgré lui, dans ce dernier opus de la trilogie. Je serai très brève parce que je ne veux pas dévoiler l'histoire à ceux qui n'auraient pas encore lu les deux premiers tomes. Je crois que ce volet est celui que j'ai préféré. La fin du peu …