« A défaut de pardon, laisse venir l’oubli »

Rien à voir avec ce qui va suivre. Il ne saurait y avoir d'oubli quand il s'agit de l'anniversaire de ma première cousine qui, si elle vient d'avoir 28 ans, est toujours dans mon esprit une petite rigolote de trois ans aux mains potelées. Alors, pour me faire pardonner de ne pas voir le temps …