« le soleil s’était éteint à jamais »

  Rose a dix-huit ans. C'est l'été et elle n'a qu'une idée en tête: perdre sa virginité avec Bruno, le meilleur ami de son père. Quand, soudain, réapparait Manette, sa mère qui l'a abandonnée alors qu'elle n'avait que quelques mois. Je ne connais pas Juliette Arnaud mais j'avais entendu beaucoup de bien de son roman …