« Au Québec, on a tous du sang indien. Si c’est pas dans les veines, c’est sur les mains. »

Le 11 juin 1981, trois cents policiers de la Sûreté du Québec envahissent la réserve Mi'gmaq de Restigouche au prétexte de filets de pêche posés illégalement, engendrant une flambée de violence et une crise nationale. Au lendemain de l'évènement, Océane, jeune autochtone, disparaît, Yves, écoeuré, démissionne de son poste de garde-chasse et William, qui vit …

%d blogueurs aiment cette page :