« Sans la solitude, je me sens perdu. »

Comme j'en parlais récemment, j'ai décidé de déstocker, quoiqu'il m'en coûte, ma beaucoup trop importante réserve de tissus. Quoiqu'il m'en coûte puisque, cousant auparavant essentiellement pour de jeunes enfants, ma réserve est majoritairement constituée d'imprimés pour certains improbables. Mais je me suis promis à moi-même de ne pas faiblir. Cochon qui s'en dédit. Voilà comment …

« Les hommes se croient libres parce qu’ils ignorent les causes qui les déterminent. »

Cette année, les enfants changent d'école. Dans le nouvel établissement, le port de la blouse est obligatoire. Dieu merci, on échappe tout de même à l'uniforme et ils sont libres de choisir leur tenue. Pour mon grand poussin que cette nouvelle règle ne réjouit pas, j'ai cousu ça: Blouse Donald de Citronille coupée en taille …

%d blogueurs aiment cette page :